Feel the Blues with all that Jazz
English (United Kingdom)Polish (Poland)
Home Classical Rameau Jean-Philippe Jean-Philippe Rameau – Zaïs (Christophe Rousset) [2015]

Jean-Philippe Rameau – Zaïs (Christophe Rousset) [2015]

User Rating: / 0
PoorBest 

Jean-Philippe Rameau – Zaïs (Christophe Rousset) [2015]

Image could not be displayed. Check browser for compatibility.

Disc 1:
Track 01: Ouverture
Track 02: Prologue; Scène 1 - “Éveillez-vous, troupe immortelle” (Oromazès)
Track 03: Prologue; Scène 1 - “Éveillez-vous, quittez pour jamais le repos” (Chœur des Génies, Oromazès)
Track 04: Prologue; Scène 2 - “La naissante Aurore” (Petit chœur des Sylphides, Chœur des Génies)
Track 05: Prologue; Scène 2 - “Les torrents s’ouvrent un passage” (Oromazès)
Track 06: Prologue; Scène 2 - “Chantez oiseaux, chantez votre aimable ramage” (Une Sylphide)
Track 07: Prologue; Scène 2 - “Terre, séjour délicieux” (Chœur des Génies, des Sylphes et Sylphides, Oromazès)
Track 08: Prologue; Scène 3 - “Connaissez le dieu du bonheur” (Amour)
Track 09: Prologue; Scène 3 - Entrée en sarabande pour les Jeux et les Plaisirs
Track 10: Prologue; Scène 3 - Première et deuxième gavottes pour les Jeux Plaisirs
Track 11: Prologue; Scène 3 - “Que l’Amour seul soit votre maоtre” (Amour)
Track 12: Prologue; Scène 3 - Premier et deuxième menuets pour les Jeux et les Plaisirs
Track 13: Prologue, Scène 3 - “Aimez, jouissez sans cesse” (Chœur des Génies des Sylphes et Sylphides, Amour)
Track 14: Prologue - Entracte
Track 15: Acte I; Scène 1 - “Génie égal aux dieux” (Cindor, Zaïs)
Track 16: Acte I; Scène 2 - “Aimable Zélidie, un solennel oracle” (Zaïs, Zélidie)
Track 17: Acte I;, Scène 2 - “Ce que je vois m’offre sans cesse” (Zélidie, Zaïs)
Track 18: Acte I; Scène 3 - Entrée pour les Bergers et les Bergères
Track 19: Acte I; Scène 3 - “Accourons tous, que tout s’empresse” (Chœur des Bergers et Bergères, Zélidie)
Track 20: Acte I; Scène 3 - Entrée pour les Pвtres
Track 21: Acte I; Scène 4 - “Unissez vos chants et vos vœux” (La grande Prкtresse, Chœur des Prкtresses, Bergers et Bergères)
Track 22: Acte I; Scène 4 - Ballet figuré. Air pour les Bergers et les Bergères
Track 23: Acte I; Scène 4 - “Dieu, souverain des dieux que l’Univers encense” (La grande Prкtresse)
Track 24: Acte I; Scène 4 - Musette pour les Bergers et les Bergères
Track 25: Acte I; Scène 4 - Première et deuxième gavottes pour les Bergers et les Bergères
Track 26: Acte I; Scène 4 - “Tous les biens qu’offre la fortune” (Zélidie, La grande Prкtresse)
Track 27: Acte I; Scène 4 - “Ces sons harmonieux m’annoncent sa présence” (La grande Prкtresse, Zélidie, Chœur des Bergers)
Track 28: Acte I; Scène 5 - “Ma puissance prépare а l’empire amoureux” (Amour)

Disc 2:
Track 01: Acte II; Scène 1 - Prelude, “Charme des cœurs ambitieux” (Zaïs)
Track 02: Acte II; Scène 2 - “Zélidie est tendre et fidèle” (Cindor, Zaïs)
Track 03: Acte II; Scène 2 - “D’un pouvoir enchanteur flatte son espérance” (Zaïs)
Track 04: Acte II; Scène 3 - “Symphonie, “Venez aimable Zélidie” (Cindor)
Track 05: Acte II; Scène 3 - “De ce séjour brillent ornements insensibles” (Cindor)
Track 06: Acte II; Scène 4 - Entrée noble pour les Statues animèes
Track 07: Acte II; Scène 4 - “C’est l’Amour qui veille” (Une Sylphide, Chœur des génies élémentaires et des Empires, Sylphes et Sylphides)
Track 08: Acte II; Scène 4 - Ballet figuré. Première et deuxième gavottes pour les Statues
Track 09: Acte II; Scène 4 - “Un amant doit tout se promettre” (Une Sylphide), Première gavotte (reprise)
Track 10: Acte II; Scène 4 - “Tout ce que le soleil éclaire” (Cindor)
Track 11: Acte II; Scène 4 - “Aquilons rompez votre chaоne” (Cindor, Chœur des Génies élémentaires et des Empires, Sylphes et Sylphides)
Track 12: Acte II; Scène 4 - Tonnerre, “Ciel! quels éclats quelle terreur soudaine!” (Zélidie)
Track 13: Acte II; Scène 4 - “Zéphyrs, calmez la terre et l’onde” (Cindor, Chœur des Génies élémentaires et des Empires, Sylphes et Sylphides)
Track 14: Acte II; Scène 4 - Premier air pour les Statues - mouvement de chaconne
Track 15: Acte II; Scène 4 - “Pour le mortels les plus heureux” (Cindor)
Track 16: Acte II; Scène 4 - Gigue pour les Statues
Track 17: Acte II; Scène 4 - “Pour les mortels plus heureux” (Cindor, Chœur des Génies élémentaires et des Empires, Sylphes et Sylphides)
Track 18: Acte II; Scène 5 - “C’est а la suprкme grandeur” (Cindor, Zélidie)
Track 19: Acte II; Scène 6 - “Ô Ciel! croirai-je ses discours” (Zélidie)
Track 20: Acte II; Scène 7 - “Ciel! est-ce vous? En croirai-je mes yeux” (Zélidie)
Track 21: Acte II - Entracte. Première gavotte pour les Statues
Track 22: Acte III; Scène 1 - “Vous кtes obéi… par des alarmes vaines” (Cindor, Zaïs)
Track 23: Acte III; Scène 1 - “Qu’attendez-vous? Soyez heureux” (Cindor, Zaïs)
Track 24: Acte III; Scène 1 - “Naissez par mes enchantements” (Zaïs)
Track 25: Acte III; Scène 1 - Symphonie, “Un charme va guider la beauté qui m’engage” (Zaïs)
Track 26: Acte III; Scène 2 - “Coulez mes pleurs, l’ingrat que j’aime” (Zélidie)
Track 27: Acte III; Scène 3 - “Célébrons la victoire” (Zélidie, Chœur des Sylphes et Sylphides)
Track 28: Acte III; Scène 4 - Entrée pour les Sylphes et Sylphides
Track 29: Acte III; Scène 4 - “Que Zaïs est heureux” (Petit chœur des Sylphes et Sylphides, Zélidie)
Track 30: Acte III; Scène 4 - Ballet figuré. Air en rondeau pour les Sylphes et les Sylphides
Track 31: Acte III; Scène 4 - “Aimons, jouissons de la vie” (Chœur des Sylphes et Sylphides, une Sylphide)
Track 32: Acte III; Scène 4 - “Dans nos feux prenons pour modèle” (Un Sylphe)
Track 33: Acte III; Scène 4 - Premier et deuxième passepieds pour les Sylphes et les Sylphides
Track 34: Acte III; Scène 4 - Premier et deuxième tambourins pour les Sylphes et les Sylphides
Track 35: Acte III; Scène 4 - “Ces concerts odieux aigrissent mes douleurs” (Zélidie)
Track 36: Acte III; Scène 5 - “Qu’aux lois de Zélidie ici tout obéisse” (Zaïs); Scène 6 - 
“C’est Cindor… quel nouveau supplice!” (Zélidie); Scène 7 - “Amour, elle triomphe, et ses vœux sont remplis” (Zaïs)

Disc 3:
Track 01: Acte IV - Entrée noble pour les Sylphes et les Sylphides
Track 02: Acte IV; Scène 1 - “Qu’entends-je? Quoi, cette cour immortelle?” (Zélidie, Zaïs)
Track 03: Acte IV; Scène 2 - Tonnerre, “Ma chère Zélidie” (Zélidie, Zaïs)
Track 04: Acte IV; Scène 2 - “Quel bruit trouble le silence” (Zaïs, Zélidie)
Track 05: Acte IV; Scène 3 - “Ô Ciel Oromazès, le souverain génie!” (Zaïs, Oromazès)
Track 06: Acte IV; Scène 3 - “De nos concerts les airs retentissent!” (Chœur des Génies élémentaires)
Track 07: Acte IV; Scène 3 - “Déserts, disparaissez” (Oromazès)
Track 08: Acte IV; Scène 3 - Entrée pour les Peuples élémentaires
Track 09: Acte IV; Scène 3 - Air pour les Peuples élémentaires
Track 10: Acte IV; Scène 4 - “Témoins de mes feux” (Zaïs, Zélidie)
Track 11: Acte IV; Scène 4 - Premier air en rondeau pour les Bergers et deuxième air pour les Sylphes et les Sylphides
Track 12: Acte IV; Scène 4 - Musette en rondeau pour les Bergers et les Bergères
Track 13: Acte IV; Scène 4 - “Pour les cœurs tendres et constants” (Zélidie)
Track 14: Acte IV; Scène 4 - Premier et deuxième rigaudons
Track 15: Acte IV; Scène 4 - “Règne Amour, lance tes traits” (Zaïs)
Track 16: Acte IV; Scène 4 - Contredanse en rondeau

Zaïs – Julian Prégardien
Zélidie – Sandrine Piau
Oromazès – Aimery Lefèvre
Cindor – Benoît Arnould
Sylphide/High Priestess of Love – Amel Brahim-Djelloul
Amour – Hasnaa Bennani
Sylphe – Zachary Wilder
Choeur de Chambre de Namur
Les Talens Lyrique
Conductor - Christophe Rousset

rec. Opéra Royal du Château de Versailles, 16-18 November 2014

 

Rameau wrote Zaïs in 1748 for the court of Louis XV. It was part of the highly fashionable genre of "la féerie", set in the enchanted world of Middle Eastern myth. Zaïs, King of the Sylphs (and thus immortal), loves the shepherdess Zélidie. The opera concerns a number of trials and tests they both must undergo in order for their love to prosper. The trials, together with the elemental themes of bringing order out of chaos, link the opera to the symbolism of Freemasonry, decades before Mozart got round to it in The Magic Flute, and also to several other key ideas of the European Enlightenment which France was spearheading at the time. So while the plot is pretty conventional, it's intellectually interesting and, more importantly, the music is among Rameau's best.

He sets the bar high at the very beginning. The extraordinary Overture depicts the disentangling of Chaos in a manner much more dynamic and challenging than even Haydn. Winds trill, drums boom and strings run to depict the Four Elements pulling themselves apart from the primordial soup. It's tremendous in conception and exhilarating in the realisation, and it showcases the instrumental playing, which is one of the chief glories of this set. Yet again, Les Talens Lyrique show that they play this music as to the manner born, and Rousset's direction is a model of clarity and dynamism.

Their style and flair is one of the constants of this set. The dances, such an important part of the French Baroque, are played with great élan and an unarguable sense of forward movement. Furthermore, the frequent supernatural moments all come to life magnificently, with special effects and spot-lit instruments to allow the whole thing to feel very present. The brief appearances of the Namur Chamber Choir show that they are utterly sensitive to the style as well.

It really helps to have a French singing cast who sound as though they've grown up singing this stuff. As Zaïs himself, Julian Prégardien is marvellous, and in fact does an extremely good job of sounding quite unlike himself, inhabiting the haute-contre style with surprising success. If you were to compare his singing here with, say, his Pedrillo in René Jacobs' recent Entführung aus dem Serail (review), you wouldn't think they're the same singer. The upper register is secure without being nasal, and he has a beautiful floaty quality to his voice that carries many of his arias. Sandrine Piau sings Zélidie with predictable beauty and sensitivity. There is richness and a fully rounded quality to her voice that offsets the often ethereal quality found by Prégardien, and she plays the innocent shepherdess with just the right quantity of simplicity and naiveté. Benoît Arnould brings both sympathy and bluff assertiveness to the role of Cindor, Zaïs' companion. Aimery Lefèvre takes the role of Oromazès, King of the Genies, with authority, relishing his fruity vowel sounds magnificently. Hasnaa Bennani sings the goddess Amour with languid beauty and sensual feel for the line, and in the double role of the Sylph and the High Priestess of Love, Amel Brahim-Djelloul sounds voluptuous and rich.

The presiding genius over the whole affair is Christophe Rousset who, as in his other Baroque recordings for Aparte, including Lully’s Phaéton (review), shows that he is one of the world's leading authorities in this music. French Baroque opera might not necessarily be your cup of tea, but even sceptics must take their hat off to Rousset's scholarship, sensitivity to the style and collegiate way of working. Number after number brings great beauty and winning style, and I urge you to explore it. ---Simon Thompson, musicweb-international.com

download (mp3 @320 kbs):

yandex 4shared mega mediafire uloz.to cloudmailru uptobox

back

 

Before downloading any file you are required to read and accept the
Terms and Conditions.

If you are an artist or agent, and would like your music removed from this site,
please e-mail us on
abuse@theblues-thatjazz.com
and we will remove them as soon as possible.


Polls
What music genre would you like to find here the most?
 
Now onsite:
  • 96 guests
Content View Hits : 97785055